Comment choisir la bonne essence de bois ?

Quel que soit le style recherché, les bois utilisables en extérieur et en contact avec le sol doivent être de type classe 4 (résistant à l'humidité).

Certaines essences comme le châtaigner, le robinier, le chêne et le teck ont une durabilité naturelle, d'autres en revanche doivent subir des traitements de préservation.

C'est le cas des bois autoclavés classe 4 (résineux principalement) et les bois THT (traitement à haute température). Le traitement par oléothermie* nouveau procédé de traitement naturel, semble également offrir de nouvelles perspectives.

Bois résineux

Pin maritime, pin sylvestre...

Les avantages

  • Economiques
  • Peu d'entretien

Les inconvénients

  • Traitement impératif

Les feuillus

Robinier ou faux acacia, chêne, châtaigner...

Les avantages

  • Bois locaux
  • Durabilité naturelle

Les inconvénients

  • Éventuelles remontées tanniques

Les bois exotiques

Ipé, teck, doussié, iroko...

Les avantages

  • Teintes chaudes
  • Durabilité naturelle

Les inconvénients

  • Bois d'importation